Artistes pour Castelsilano

L’Art peut-il contribuer à la renaissance de villages et de communes rurales ? C’est pour répondre à cette question que nous partageons içi l’histoire de Castelsilano.

Castelsilano est un petit village Italien situé en Calabre, une région à l’extrême sud de l’Italie. La Calabre a connu de nombreuses vicissitudes tout au long de son histoire. Son économie est historiquement basée sur l’élevage et l’agriculture mais la région a toujours été pauvre.

.De ce fait, la Région a connu un exode continu tout au long du XXème siècle avec une forte immigration en direction des Etats-Unis, de l’Amérique Latine, de l’Europe ou plus simplement de l’Italie du Nord, ceci au point que la diaspora Calabraise est aujourd’hui deux à trois fois plus nombreuse que la population Calabraise..

Avec l’immigration et l’exode rural, de nombreux villages ont vu leur population décroitre d’un facteur 4 à 5 au cours du XXème siècle avec leurs lots de maisons vides, terres agricoles à l’abandon, écoles fermées et une destruction continue du tissu économique. 

C’est le cas de Castelsilano qui compte aujourd’hui 900 habitants alors qu’il en comptait 2500 dans les années 1900. Cette décroissance du nombre d’habitants s’est aussi accompagnée d’un vieillissement de la population. Aujourd’hui ce village de montagne se compose d’un centre historique inhabité avec des maisons laissées à l’abandon par leurs propriétaires, dont certains sont émigrés depuis plus d’un demi-siècle.

C’est pour lutter contre un déclin continu et inexorable que les habitants de Castelsilano ont unis leurs efforts avec l’association Arcalabria Cosenza. Ensemble, ils mènent des actions en faveur des plus démunis, de l’accueil des migrants (la Calabre est une terre d’accueil de par sa situation géographique), de revalorisation des potagers et terres agricoles à des fins sociales.

Plus généralement, l’association oeuvre à l’amélioration du cadre de vie et de l’attractivité du village dans un environnement qui, par ailleurs, ne manque pas d’atouts (proche des stations de ski et à 50 kms de la mer).

Pour cela, le président Tonino Cardamone, président de Arcalabria Consenza, s’est donné l’ambition de réhabiliter le village. C’est ainsi qu’avec quelques artistes dont Francesco Candido, artiste plasticien natif du village, est née l’opération ‘Castelsilano tra arte, porte et vinelle’. Ces artistes ont entrepris de re-décorer les portes du village, en particulier celles des maisons abandonnées, ou de créer des fresques en divers points du village en invitant d’autres artistes bénévoles. Bien qu’aucune règle n’ait été explicitée au départ, il est vite apparu que ces œuvres devaient servir à affirmer l’identité du village en respectant la culture et l’histoire de ses habitants. C’est ainsi que certaines œuvres d’artistes un peu trop décalées se sont trouvées recouvertes par d’autres productions ou effacées par des gens qui n’ont rien à voir avec l’art ou le village…

Redonner la parole à ces murs qui sont restés sans voix depuis de trop nombreuses années’.

Tonino Cardamone
Président Arcalabria Cosenza

C’est ainsi que le visage de Castelsilano s’est progressivement transformé, jusqu’à devenir une étape incontournable du Musée d’Art Itinérant de Calabre et une destination prisée des opérateurs touristiques de la Région. Le lien avec la communauté artistique s’est aussi renforcé au travers d’événements tels que le concours annuel de peinture ou Silart, une compétition de street-art sur invitation.

Au moment de faire le bilan, il faut reconnaitre que l’impact économique de ces initiatives reste encore difficile à mesurer, d’autant plus que la crise sanitaire en a contrarié le déroulement. Mais la population de Castelsilano s’est stabilisée et pendant la période estivale le village peut compter jusqu’à 2500 résidents.

Cependant le bénéfice le plus perceptible de ces actions se trouve ailleurs. C’est incontestablement la fierté retrouvée des habitants du village et leur volonté de conduire des projets ensemble. L’Art n’est sans doute pas la raison unique de cette transformation mais il s’est avéré être un catalyseur incomparable au service d’une ambition commune.


Vous aussi, vous souhaitez participer à la rénovation de Castelsilano ?

Arcalabria Cosenza fait un appel aux artistes qui souhaiteraient participer à l’opération d’embellissement de Castelsilano dans le cadre de son initiative ‘Prix Arcalabria – Mémorial Pino Bilotti’. L’objectif est de redonner vie au village en décorant toutes les portes, fenêtres et / ou murs afin de constituer un musée itinérant à ciel ouvert accessible à tous gratuitement. L’association ne dispose pas de fonds publics ni de dons, mais elle a su mobiliser de nombreux artistes et street-artistes locaux et nationaux et souhaite maintenant impliquer les artistes internationaux de passage en Calabre.
Elle n’est pas en mesure de rembourser les frais de voyage ni de rémunérer les oeuvres mais elle offre l’hébergement avec l’accueil chaleureux des gens du Sud, toujours prêts à partager les meilleurs plats de la tradition culinaire locale.
L’opération débute à partir d’octobre 2022 et continuera tant qu’il restera des portes, des murs et des fenêtres à embellir…

Les artistes candidats peuvent contacter directement l’association et Tonino Cardamone.
Les Artistes francophones intéressés par le projet peuvent également s’adresser à Art’nCo qui souhaite coordonner un voyage ou une résidence sur place dans les mois à venir.

Francesco Candido

A Propos de Francesco Candido

Francesco Candido est un peintre et sculpteur né à Castelsilano en 1953. Après des études aux Beaux-Arts à Rome, il entame une carrière dans l’enseignement en Italie. En 1995, il quitte sa Calabre natale pour s’installer en Ile-de-France.
Depuis les années 80, Francesco expose régulièrement, en Italie et en France, des peintures et sculptures où sa perception des couleurs et des formes est unique. En 2010 il représente l’Italie et reçoit un prix dans l’exposition ‘Rapprochement des Cultures’, organisée par l’Unesco à Paris.
Francesco revient régulièrement à Castelsilano. Il y a réalisé à la fin des années 90 une série de 12 fresques consacrées à la vie paysanne, initiant ainsi le mouvement de valorisation du village et de sa culture par l’Art.

1 réflexion sur “Artistes pour Castelsilano”

  1. Bonjour, je trouve l’ idée intéressante et séduisante. Malheureusement l’éloignement de ce village de 2000 km de nos habitations
    freine l’idée de participation aux travaux en tout cas pour moi. (trop d’année se sont écoulées pour engager une aventure de ce type)
    Ne pourrait-on pas imaginer une opération identique en France dans nos belles régions ou certains villages meurent doucement mais surement.
    c’est une belle idée, de faire renaître un endroit par le biais de l’art qui attirera obligatoirement des visiteurs dans un premier temps
    mais sera suivi par une activité économique pour faire revivre les maisons présentes.
    En tout cas bravo
    Amicalement Patrick-Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page